Nos plantations dans une rocaille très sèche   14 comments

.

Nous avons tenté un improbable compromis

entre le zen et la téquila,

.

autrement dit entre le Japon et le Mexique.

Il s’agissait d’installer des plantes

à la fois résistantes à la sècheresse et au gel.

.

1agave-americana

.

Avec un tel objectif,Il est, certes, surprenant de planter

un agave americana en pleine terre au nord de la Loire,

mais nous n’avions plus trop le choix,

il est devenu si volumineux qu’il n’est plus envisageable

pour nous de le rentrer en serre en automne,

même avec une “chaise à porteurs”.

C’est un agave que Marc l’avait dans sa famille depuis une cinquantaine d’années.

Nous étudions les solutions de protection d’hiver.

Nous attendons la livraison d’un autre agave :

“Havardiana”, qui sera plus petit (40 cm),

mais résistant au gel à –23°

.2emplacement-pour-yucca-rostrata

.

Sur la gauche,

ce sont des yuccas que nous avons là depuis des années

et qui vont rester en place.

Au centre,

un emplacement libre attend la livraison

du yucca “Rostrata’” que nous avons commandé.

.

3yucca.

Nous nous sommes laissés séduire

par un yucca pourpre que nous avons installés à la base des autres.

.

 4plantes-achetees

 

 .

Nous avons reçu notre commande de plantes de rocaille,

.

je vais vous présenter ces plantes de terrain sec

.

Plantes rocaille 1.

Chamaemelum nobile                                                  Euphorbe characias

             Fétuque bleue                                                          Sedum rupestre cristatum

.

Plantes rocaille 2.

 Sedum lydium glaucum                thymus serpyllum

                       Arenaria ledebouriana                                             Sedum spathulifolium ‘Cape blanco’

.

Toutes ces plantes sont réputées très rustiques et supportant

très bien la sècheresse.

          .

Ces plantes là, au contraire,

sont des plantes de berge humides :

à gauche un acorus gramineus vaiegatus

et à droite un juncus spiralus.

 .

.5bassin4-3

Ils sont installés dans un bac non percé rempli de terre humide,

car ce ne sont tout de même pas des plantes aquatiques.

.

6romarin-repens

.

En contrebas du bassin, nous avons installé 3 romarins rampants.

Nous avons, en parallèle aux plantations,

fignolé les installations dans la rocaille.

.

7bac-pierres

.

Attenant au bassin, nous avons fabriqué un bac à cailloux.

Des pierres levées sont enchâssées dans un bloc de béton

autour duquel sont répandus des gravillons gris-bleus et des galets.

.

8rocaille11

.

De l’autre côte de l’escalier,

dans la parie de rocaille qui n’est pas remaniée,

nous avons néanmoins installé un mini-sentier gravillonné

aboutissant à un autre  bac à pierres

pour rappeler le précédent.

.

9rocaille-plante1

.

A priori, nous avons presque terminé.

Il reste à mettre une couche de sable sur le sol nu.

Ce n’est pas luxuriant?

Mais la luxuriance n’était pas au menu.

Cette rocaille est au régime sec.

 .

 

Publicités

Publié 20 avril 2011 par Leodamgan dans Aménagement et entretien au jardin d'ornement, rocaille

Tag(s) associé(s) : , ,

14 réponses à “Nos plantations dans une rocaille très sèche

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Quelle métamorphose, je ne reconnais plus rien… je vais revoir les anciennes photos… 😉 C’est vraiment très sympathique et agréable pour les yeux… J’imagine aussi les diverses senteurs…
    Bises à vous deux

    J'aime

  2. Ah! mais je ne retrouve plus tes photos ? je suis encore un peu perdue avec ce blog :-)..

    J'aime

  3. Vous avez bien fait, il paraît qu’on va connaître un été sec voire caniculaire, ça promet!

    J'aime

  4. Je suis époustoufflée, c’est vraiment du beau travail et le résultat est étonnant.

    Bisous

    J'aime

  5. parfait ! comme d’ab ! suis jalouse !

    J'aime

  6. Pas besoin d’aller loin pour en prendre plein les yeux, allons tous chez les artistes Mo et Marc
    🙂 bise

    J'aime

  7. Assez impressionnant ce jardin, vous avez très bon goût. Et pas un brin de mauvaise herbe !

    J'aime

  8. Ouah, ça grimpe chez vous ! Moi je voudrais faire des plantations dans le schiste (non pas le shit) local : l’ardoise. Que préconisez-vous ? La perceuse à percussion ?
    Je dispose de moins de temps et de moins de talent que vous mais j’avance et je trouve ça magnifique. Je dois être de parti pris…
    😮

    J'aime

  9. Oui, ce sont bien Burton et Taylor. J’ai vu un de tes commentaires qui parlait du film et mon billet est un petit clin d’oeil 😉

    J'aime

  10. ça en jette. Le bois fait vraiment la différence pour les bassins. A quand une distillerie de tequila ?

    J'aime

  11. A quand les journées portes ouvertes pour voir tout ça dans son ensemble ? Et en plus la téquila sera offerte aux visiteurs !!!!! C’est super les amigos. Bonne Pâques à vous.

    J'aime

  12. Si les plantes ont des oreilles, elles vont se régaler avec ce bruit d’eau et ses vapeurs matinales.
    Si j’écoute bien, ce sont les bruits des glaçons dans les verres à Téquila qui me réveillent, à moins que ce soit ton coup de gong pour rameuter les blogueurs et blogueuses 😉

    J'aime

  13. c’est beau, permettez-moi d’emmener mon hamac!
    si si j’insiste … je me vois très bien dans le jardin … les doigts de pied en éventail, un verre de lait frais avec deux glaçons …
    (l’extase)

    J'aime

  14. je ne te conseille pas Mo d’inviter Roger dans votre jardin paradisiaque. Il va le bousiller en creusant des petits trous partout étant donné qu’il vit sous terre !
    bon week end
    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :