Construire un pont à travers les bambous (Ch. 1).   23 comments

 
J’en avais déjà touché un mot
mais mieux vaut commencer par le commencement.
 
Il  fallait traverser ça (vu de face).
 
Voici le bosquet de bambous, vu de profil
 
et le point d’arrivée de la trouée.
 
Il a suffi de s’y mettre un lundi de Pâques bien ensoleillé.
 
Nous avons gardé les plus belles cannes, bien entendu.
 
 
Le chemin était délimité en fonction
de la largeur prévue pour le pont.
 
 
Le pont est en plusieurs parties en dénivelé.
 
Ce cadre en lambourdes est la partie basse proche du bassin.
Il sera recouvert par des planches de bois.
 
 
La présentation de cette partie basse
se passa assez bien.
 
Nous arrivâmes à obtenir un niveau horizontal dans tous les sens.
 
 
 
Mais la partie la plus pénible restait à venir:
 
il fallait  décaisser le sol de la partie haute
pour ne pas avoir un dénivelé trop important avec la partie basse.
 
Or, le sol, dur comme du béton et intégralement rempli
de souches de bambous
ne pouvait pas se traverser avec une bêche, par exemple.
 
Nous avons peiné comme des forçats,
 
utilisant successivement
un gros sécateur,
une scie,
et un fer de pioche sans manche
 (on enfonce la lame large du fer de pioche dans le sol
en tapant de l’autre côté avec une masse,
ensuite on enfile sur la partie pointue  
un très gros profilé carré de métal  permettant de faire levier).
 
Je ne sais pas si vous suivez ce dernier point,
mais sachez que cette après-midi fut très dure.
 
D’ailleurs, nous nous sommes voté à l’unanimité
un apéro pour le soir.
 
 
Enfin, la deuxième partie fut posée.
Il y aura deux petites marches pour passer d’une partie à l’autre.
 
 
Voici ce que donne la vue depuis l’autre extrémité.
 
 
 
Nous avons placé quelques repères
pour d’autres travaux annexes
afin de vérifier si nos plans étaient corrects.
 
C’est tout pour aujourd’hui
(à suivre).
 
 
Publicités

Publié 8 avril 2010 par Leodamgan dans Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , ,

23 réponses à “Construire un pont à travers les bambous (Ch. 1).

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. eh bien c’est tout pour aujourd’hui ? c’est déjà beaucoup !! cela va être super beau !! du bon travail et de plus du travail de pros !! hâte de voir le résultat de tout vos efforts ! bisous

  2. fichtre ! c’est effectivement un travail de forçat !si j’étais dans votre coin, je me serais chargée de vous servir l’apéro si bien mérité, et même que j’aurais mis le chtit tablier blanc à dentelles :))))bizoudoux

  3. Quelle chûte, quel suspens… N’oubliez jamais : le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert :http://www.replikultes.net/films/fiches/409/on_a_retrouve_la_7eme_compagnie_/repliks/:0)

  4. Un vrai récit d’aventure. Je suis déçu, ce n’est pas le pont de la rivière Kwaï.

  5. Une aventure… oui… mais un travail de forçat. :-)Il va y avoir des heureux avec le futur bassin, ça va pépier gaiement dans le jardin…Bises à vous deux…

  6. tout çà en un seul w-end .. j’en suis toute ébaubie ! c’est sûr, l’apéro était plus que mérité.. 😉

  7. Pour transpirer à la tâche… pas trop de monde… mais, pour l’apéro… tout le monde est là ! rire !! Bon courage… encore quelques efforts et du rêve on passe à la réalité ! bizz

  8. eh oui il fallait avancer à travers la jungle!

  9. Je n’ai jamais eu de bambous. J’aimerais en avoir pour faire des tuteurs ou des clotures mais il parait que c’est envahissant et qu’on a du mal à s’en débarrasser, la preuve avec le mal que vous vous donnez. N’avez-vous pas peur qu’ils repoussent sous le pont ? En attendant, ça va être superbe.

  10. c’est tout pour aujourd’hui …..ah bon ?@:)))))

  11. Mamy : si, on a peur que les bambous repoussent sous le pont. Mais on a prévu l’armement lourd : on va bétonner le sol sous le pont, cela ne se verra pas trop mais ils seront feintés, hi hi…Merci à tous et bises,Mo

  12. on est tous jaloux devant tant de perfection ! bravo ! ça va être superbe !!

  13. …c’est tout dit il? …et le repos du "7 ème " jour ! Gardez un peu d’énergie pour la sieste du dimanche ! bises

  14. Je vais proposer au gouvernement de vous nommer "Grands Maîtres des Jardins de France" une fonction qui n’existe pas encore mais…. je crois que Darcos aurait besoin de vous à Versailles !Je suis avec admiration vos créations et vos talents.. aujourd’hui beau soleil même s’il fait frais… alors vite au jardin ou nous n’avons encore rien fait occupés que nous sommes à refaire l’intérieur surtout mon Doudou…Gros bisous à vous deux et merci pour vos partagesCLO

  15. Z’étaient plus grassouillettes que maintenant, les nénettes. Copieux jambonneaux…==================================================Attention : il ne s’agit pas d’une photo des vraies Claudettes, mais de danseuses d’un des nombreux sosies qui animent les salles des fêtes, comices agricoles et autres fêtes de villages. Donc les jeunes filles que vous apercevez autour de moi sont jeunes. Méfiez-vous des imitations !:0)

  16. Clo…à raison mais alors en association avec Alain Baraton… j’aime beaucoup ce jardinier et en plus il a de l’humourtout comme toi ;-)…Bises à vous deux

  17. Une fois tout finit cela va être superbeBravo à tous les deuxBisesChristine

  18. Et pourquoi pas un pont en bambou ? :)Nos bambous sont si frêles à côté des vôtres. Ils sont plus jeunes et dans des pots, juste pour faire un "cache vue" afin d’éviter le regard des voisins devant notre terrasse . Courage pour la suite,Bisous,Minou

  19. Encouragés par vos commentaires, nous avons bien travaillé ces deux derniers jours. Je vous raconterai.Un pont en bambou? Il y a de l’idée, mais sa durée de vie n’excéderait pas 5 ans, ou alors, il existe des traitements professionnels que nous n’avons pas. Nous allons faire dans la planche exotique pour être dans la continuité de la terrasse du bassin.Merci à tous et bises,Mo

  20. heu … à la fin des travaux y aura t-il une pendaison de "crémaillère" comme pour les maisons ? si oui nous serons tous sur le pont … pour venir ! hâte de voir le résultat !! waouhhh ! super boooo chez Mo et Marc ! bisous

  21. Ce doit être ici le paradis !bisesglobule

  22. Pingback: Construire un bain d’oiseaux près d’un pont à travers les bambous (Ch 2). | Au jardin de Mo et Marc

  23. Pingback: Construire soi-même une fontaine près d’un pont à travers les bambous (Ch 3) | Au jardin de Mo et Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s