Ile Maurice (Partie 2) : La pêche à l’île Maurice.   15 comments

 .
Je n’avais jamais attrapé de poisson de ma vie.
 .
Mais sans craindre  de porter la poisse à Marc,
je suis allée avec lui à la pêche à la palangrotte.
.
.
Cela se pratique au-delà de la barrière de corail qui ferme le lagon.
Nous avons loué les services de pêcheurs mauriciens,
 .
.
Alain
 .
et Noah,
 qui promènent les touristes en mal d’émotions marines en saison à Maurice
mais travaillent aussi en Bretagne à d’autres époques de l’année.
 .
Alain connait bien Etel
(le monde est petit).
.
Par ailleurs, il a représenté l’île Maurice au championnat du monde
de pêche au gros en Méditerranée.
 .
 
 

 

.
Il ne faisait pas très beau ce matin là,
nous avons même essuyé un petit grain.
.
 
.
Pas grave,
nous nous sommes senti pousser des ailes, euh… des nageoires,
d’aventuriers marins.
..
.
D’ailleurs, sont-ce des nageoires de
requins
qui cherchent à nous encercler?
 .
.
Non, ce sont des nageoires de 
dauphins
qui batifolent.
 .
Alain dit qu’il n’y a pas de requins à Maurice.
 .
.
La pêche à la palangrotte se pratique avec une ligne
qu’on tient à la main sans canne à pêche,
 .
cette ligne est munie d’hameçons et lestée avec des plombs
(ici elle était lestée avec avec un caillou attaché au fil de nylon,
cela coûte moins cher quand on accroche l’hameçon
dans les coraux et qu’il faut couper le fil).
 .
.
On garnit les hameçons avec des morceaux de
 poisson volant
(véridique, on m’a montré un poisson volant
pas complètement découpé).
 .
 
 
.
Et bien voilà: le premier poisson de ma vie.
.
.
 .
C’est quoi ce petit bestiau rouge?
 .
Un petit mérou, paraît-il.
.
Il est trop petit, on le rejette à l’eau.
Après cette douloureuse expérience de jeunesse,
il grandira sans doute en force et en sagesse.
 .
Oui, au fait, je n’étais même pas habillée en pêcheuse,
c’est dire à quel point je n’y croyais pas.
 .
Cependant, ensuite j’ai attrapé 4 petits poissons : rougets et girelles
 ce qui fait 5 prises en tout avec le mérou).
.
Marc a attrapé 5 poissons aussi
car l’égalité homme-femme
n’est pas un concept dénué de sens dans notre couple.
.
Enhardis par cette exaltante matinée,
nous avons fait par la suite
une partie de pêche au gros
-carrément-
Marc en rêvait,
nous l’avons donc fait.

Le départ est à 4H du matin, en pleine nuit.
.
Après 2h de navigation au large,
nous arrivons sur le lieu de pêche
 ..
.
près du D.C.P.
(Dispositif de Concentration de Poissons).
 .
C’est un système flottant qui fournit un abri
et un lieu de ponte pour les petits poissons.
Les petits poissons attirent les gros poissons
et les gros poissons attirent les pêcheurs.
Simple!
.
Il se trouve que le souhait de Marc était d’attraper
un très gros poisson
 comme la dorade coryphène
(ou le marlin, tant qu’à rêver?).
 .
 .
Pour cela, il faut des appâts vivants
(oui, c’est cruel),
les très gros poissons ne mordent pas à moins.
 
Alain et Noah ont donc pris quelques petits poissons.
.
Mais les gros poissons nous boycottant,
au bout d’une heure infructueuse,
.
nous avons fini par changer d’objectif.
 .
 
.
et visé moins gros en pêchant à la traîne avec des leurres.
.
.
Pour passer le temps en attendant
que messieurs les poissons daignent mordre,
nous avons casse-croûté nous-mêmes.
Les rillettes étaient bretonnes,
mais le rosé venait d’Afrique du Sud
(assez inhabituel à notre papille).
.
Soudain, nous avons eu chacun une touche simultanément,
Marc et moi.
Nous passions apparemment sur un banc de poissons.
 .
Là, j’ai été trop occupée pour prendre des photos, donc je narre:
.
Marc a réussi à ramener son poisson à bord :
un wahoo.
J’avais le même au bout de ma ligne
et l’ai ramené près du bateau
(ce pour quoi il n’était pas consentant, m’a-t-il semblé),
mais au dernier moment, faute d’expérience,
je l’ai laissé se décrocher.
 .
Mortifiée, la Mo!
 .
Nous sommes donc rentrés
avec un seul poisson pour deux,
mais je me vengerai la prochaîne fois!
 .

PS : Pour info : Le site web d’Alain
(mais nous ne sommes pas sur les photos du site, à cause de notre immense pudeur naturelle).

 
 

 

Publié 25 octobre 2009 par Leodamgan dans Ile Maurice, Voyages

Tag(s) associé(s) : , ,

15 réponses à “Ile Maurice (Partie 2) : La pêche à l’île Maurice.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Premièèèèère !

    J'aime

  2. Magnifiques photos, bravo ! J’ai une fois aperçu des dauphins très loin quand j’étais aux Maldives. C’est beau 😀

    J'aime

  3. Moi qui n’y connais rien à la pêche j’ai pris grace à toi une sacré leçon (j’essayerais peut-être un jour moi aussi).En tout cas bien contente que vous soyez revenus.Bisous

    J'aime

  4. merci pour cette belle partie de pêche ! pour une première fois … vous n’êtes pas rentrés bredouille c’est déjà beaucoup ! vous les avez dégustés après ? bisous

    J'aime

  5. Bravo et encore bravo, je croyais qu’il avait pêché une sardine mais alors la il m’épate Marc mais ne t’inquiètes pas Mo la prochaine fois ce sera pour toi promis.globule

    J'aime

  6. Non ce n’était pas un habit de pêcheur, juste un habit pour attraper les poissons-chats, parole de catamiaou : on nous la fait pas ! :)))Enfin, que celui qui n’a jamais pêché vous jette la 1ere pierre ! ;)À quand le concours de pêche autour du bassin ? Bises

    J'aime

  7. fichtre ! c’est tout de même plus sportif que la pêche aux canards de la fête foraine !mais bien plus agréable !merci pour ce voyage :)bizoudoux

    J'aime

  8. Chapeau pour une première !

    J'aime

  9. Belle pièce ! L’avez-vous mangé ?

    J'aime

  10. Belle pêche …Mais j’ai pas compris comment était le rosé :-))Toujours de belles photos mais qu’avez -vous fait du poisson vous l’avez mis dans la valise ?J’aime beaucoup la belle mare, elle trône sur l’ordi, la carte me fait rêver.Des bises à vous deux.

    J'aime

  11. Il parait que le mérou est le seul poisson à avoir du poil, est-ce vrai ?Bonne nuit

    J'aime

  12. Ce mérou était trop jeune pour avoir du poil au menton.En ce qui concerne le wahoo, nous l’avons laissé aux pêcheurs, n’ayant rien pour le cuisiner…

    J'aime

  13. ou je chôpe mes images ? vous avez la chance de voyager ,moi, je ne fait que passé en fait..dans les câbles ….et les fibres optiques !!c’est tout bon ,votre truc ….perso ,j’vous envies ………………………bises @:)))))))))))

    J'aime

  14. j’enfile des palmes et un tuba, direction les iles Maurice …mais avant, il vaut mieux que je gratte des tickets de loterie …

    J'aime

  15. Excellent reportage !!!! A part cela, il y a bien des requins au Nord de l’Ile et au large d’Albion. Dire au touriste qu’il n’y a pas de requin est de bonne guerre commerciale.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :