Ile Maurice (Partie 1) : ambiance.   18 comments

 .
A notre arrivée sur l’île Maurice,
 .
.
Nous avons vu tout de suite
à l’hôtel
qu’il n’y avait pas tromperie
sur la marchandise,
 .
.
même si j’ai trouvé que
la piscine était fortement inspirée de notre bassin.
.
Mais le plagiat n’est pas flagrant
car chez nous,
nous n’avons pas (encore) mis de cocotiers.
.
Heureusement que nos attentes furent
satisfaites
car ce voyage de 11 heures
fut rude.
.
.
les températures extérieures furent
 sibériennes.
 .
Elles atteindront -63° au retour, d’ailleurs,
mais nous ne le savions pas encore
.
 (quand je pense que certains se plaignent
d’une petite fraîcheur en région parisienne).
 .
Et il y a 2 heures de décalage horaire.
 .
.
En conséquence,
il est prudent de passer par une phase d’acclimation
au début du séjour.
 .
.
Après s’être reposé des fatigues du voyage,
il est possible de tenter le pédalo
 .
 
.
si l’on veut prendre un peu de recul
 .
 
.
et aller voir de plus près
les pêcheurs
qui marchent sur l’eau.
 .
Les couchers de soleil
 .
.
sont un superbe spectacle
.
 
 
.
fourni à titre gracieux
tous les jours à 18H15
 .
.
juste avant l’apéritif
(en France aussi? Oui, bon…).
 .
Il n’est pas nécessaire de chercher bien loin des oiseaux
exotiques à admirer.
.
 
Le bulbul Orphée
vient picorer les confitures
sur les tables du petit déjeuner,
.
 
.
mais cet oiseau  que nous prenions
pour une variété Ferrari de moineau
préfère les miettes de pain
qui tombent de la table.
 .
Renseignement pris, il s’agirait
du foudi rouge.
 .
.
A proximité,
on entend aussi tousser
dans les cocotiers
le héron strié
(il pourrait s’agir aussi
du héron au dos vert,
j’ai comme un doute).
.
Il a tout de même fallu faire quelques centaines de mètres
.
.
pour voir cet arbre couvert de nids de
tisserins.
 .
Le nid évoque une boule de tagliatelles avant cuisson
et l’ouverture se trouve à sa base.
Les oeufs sont-ils scotchés?
.
 Les nids eux mêmes ne semblent pas toujours tenir au vent,
j’en ai vu beaucoup à terre.
 .
  
.
En tout cas,
ces oiseaux ont
un caractère grégaire
très poussé!
 .
PS : Je pense pouvoir me permettre de piquer un truc de jardinage à l’hôtel.
Cela peut intéresser les gens qui sont dans une région au climat sec.
 
 
Des allées en galets blancs séparées d’un revêtement végétal par des dalles de pierre enterrées
(ici, ce sont des pierres volcaniques, mais on peut adapter).
 
Le revêtement végétal en question est une alternative au gazon: l’herbe bourrique.
C’est une plante vivace qu’on appelle aussi chiendent patte-de-poule.
Elle se propage par stolons et supporte les pires sécheresses.
Elle se tond comme l’herbe.
 
Publicités

Publié 23 octobre 2009 par Leodamgan dans Ile Maurice, Voyages

Tag(s) associé(s) :

18 réponses à “Ile Maurice (Partie 1) : ambiance.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Enfin les voilà de retour!!!! je vous laisse récupérer du décalage horaire. Bisous à vous deux

    J'aime

  2. L’apéro assis dans le sable au bord de la mer et devant le coucher de soleil, il y a pire comme situation… :-)Ca donne envie !…

    J'aime

  3. je leur avais donné ton lien pour qu’ils copient ton bassin et voilà ! bon ok ils ont rajouté des cocotiers mais ce n’est pas le plus compliqué !! ce premier reportage est superbe ! vivement la partie 2 !! Mo !riiiiiiiiiiice !!!! bisous

    J'aime

  4. Ahhhhhhhhhhhhhh vous voilà ! JOLI !!!(euh… la photo est pas à l’envers, celle des tagliatelles ?) ;-P je plaisante !!Bises à vous, et bien revenue parmi nous !

    J'aime

  5. Aller si loin pour s’apercevoir qu’on a copier votre bassin, le Monde est vraiment petit ! Bon retour avec vos souvenirs plein la tête.Juste une question, sur le pédalo qui faisait le plus d’efforts ? :)Bises

    J'aime

  6. bon d’accord cela m’a l’air vraiment très bien et pour le dépaysement c’est gagné, les oiseaux sont magnifiques et la plage est paradisiaque, mais quand même nous en attendant on s’ennuyait ferme sur nos blogs.bisousglobule

    J'aime

  7. youhou quelle merveille ce reportage !merci, merci, merci !bizoudoux

    J'aime

  8. Monsieur et Madame ont pris la classe affaire. Mazette ! L’hôtel me rappelle plein de souvenirs. On a le droit d’y aller, même si on n’est pas client. Et comme on déjeune, ils sont gagnants.

    J'aime

  9. De bien belles photos… ornithologue et jardinière même en vacances ;-).Pauvre tit oiseau qui retient son nid dur dur, un joli endroit .Bises

    J'aime

  10. l’herbe bourrique ,ah !ah! marrant ça.j’veut y aller ,moi aussie a l’île maurice , ouinnnnnnnnnnnn !!bon dimanche @:)))))))))

    J'aime

  11. La partie 2 s’intitulera-t-elle "Maurice, reviens, y’a le même à la maison!" ?Bon week-end

    J'aime

  12. ah quel bonheur, j’ai l’impression d’y être (enfin quelques secondes évidemment)c’est que ça commence à cailler içi.Formidable, merci… extra, je … je …les mots me manquent …vive Maurice!

    J'aime

  13. Petites précisions d’ordre bassement matériel:Nous n’avons pas payé le voyage. Marc a eu une médaille pour avoir travaillé 40 ans dans l’aéronautique et avec cette médaille, il a eu un billet gratuit pour 2 personnes vers la destination de son choix. Au départ, ce billet est en classe éco, mais une tradition dans sa compagnie aérienne est de surclasser les gens dans un tel cas. Cependant les passagers payants étant évidemment prioritaires, le surclassement se fait à la dernière minute lors de l’embarquement. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés en classe affaires.Marc a négocié aussi une réduction du prix du séjour à l’hôtel en jouant sur le prestige de la compagnie dont il est retraité.Il nous restera encore un billet gratuit qu’il a eu pour sa retraite et ensuite, c’est fini….

    J'aime

  14. Magnifique voyage… aérien !!!J’ai bien cru sentir les rayons du soleil !!!Et puis vous racontez çà avec tellement de chaleur.Bises à vous et j’espère que cela vous aura donné encore de plus belles idées (bien que vous n’en manquiez pas).Bises. Bon week-end. Jo

    J'aime

  15. C’est donc un voyage bien mérité. Moi qui part toujours en haut, je me laisserais bien séduire par l’océan indien pour une fois. BIZ.

    J'aime

  16. génial l’astuce du billet, beaucoup moins cher que le law cost, il me semblait que cela n’existait pas !j’ai adoré l’HLM tisserin, superbe architecture, un peu tassé mais quelle convivialité ! joli spectacle aussi que les doigts de pieds rameurs, sans doute une spécialité réunionaise.c’est vrai c’est superbe et la chaleur et tout et tout, j’attends avec impatience quelques petites recettes faciles à faire et déguster par vous deux. reposez-vous bien et continuez comme ça, c’est exactement ce qu’il faut faire en vacances. bye

    J'aime

  17. Quel beau souvenir de vacances et merci de nous en faire profiter. Entre les pêches , le repos et le cascroute plus les oiseaux et le soleil Que du bonheur bien mérité pour vous 2. Bises. Monique.

    J'aime

  18. Un avantage très agréable, ce surclassement !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :