Boutures en août   20 comments

.
Les boutures semi-herbacées

se font en août/septembre.

.
La chaleur de fond suffisante débute autour de 18 à 20°.  
.
C’EST LE MOMENT DE BOUTURER:
  .
 .
 
 
 
 
 
 
 
.
divers  pélargoniums,
.

 


    
                euryops,                                            lavatère vivace,

.

 
     
santoline,                                                                romarin,
 .
 
    
lavande,                                                                       sauge pourpre,
 .
   
hélichrysum,                                                     convolvulus cneorum,
 .
 
  
bruyère,                                                                       absinthe,

.

MATERIEL A PREPARER
.
 

  • des pots et jardinières, bien sûr. Il est, de beaucoup, préférable d’utiliser des récipients en terre cuite à du plastique
  • un sécateur (plus greffoir éventuellement : attention, pointe dangereuse car très affutée…)
  • un cutter,
  • du plastique transparent: des housses  de protection de vêtements qui reviennent du nettoyage (pour de grandes jardinières), ou des sacs plastiques transparents (pour les pots plus petits),
  • des cloches transparentes ou des mini-serres, lorsqu’on en a,
  • une petite pelle,
  • des petits tuteurs ou bambous ou même des baguettes à brochettes… Entre 30 et 50 cm de long,
  • de l’eau,
  • de la poudre d’hormones d’enracinement, 
  • et des étiquettes!

 

.

 
MELANGES TERREUX ET DRAINAGE
 .
Il existe des mélanges tout prêts dans le commerce
qui sont prévus pour la majorité des cas,
mais pour des plantes ayant des besoins particuliers
(bruyère, par exemple, demandant un substrat acide),
la réussite du bouturage dépend beaucoup de
l’adéquation du mélange terreux aux plantes bouturées. .
Il est donc bon d’avoir une réserve
de différents ingrédients pour les préparer:

.

 

  • terre de jardin (dite « terre franche » contenant de l’humus et un peu d’argile ). Ne vous inquiétez pas à ce sujet, il n’y en a pas deux pareilles, mais l’important est qu’elle soit plus compacte que du terreau du commerce  et ni trop acide ni trop calcaire,
  • terreau,
  • terre « de bruyère »,
  • tourbe blonde et tourbe brune,
  • sable,
  • éventuellement de la vermiculite si un mélange très léger est nécessaire,
  • des billes d’argile ou du gravier pour drainer le fond des récipients.

 .

En ce qui me concerne, j’ai utilisé un mélange à parts égales
de terre de jardin, de sable et de terreau pour agrumes

(ce dernier est assez fibreux et corrige le caractère collant de la terre de mon jardin). 
Pour le drainage, j’ai utilisé des gravillons qui ne manquent pas chez moi.
.

 

 

 

 

 PREPARATION DES POTS
 
 .
.
Une astuce efficace pour de nombreuses plantes à bouturer
utilise 2 pots imbriqués, dite astuce
« du double pot »:
.
dans un pot, on met des gravillons pour le drainage, un peu de mélange terreux,
.
on place un 2ème pot plus petit à l’intérieur
et on comble l’intervalle entre les deux pots avec du mélange terreux.

..

Les boutures sont donc bien en contact avec la terre cuite des bords des pots
(ce qui favorise l’émission des racines).

.

 

  
PREPARATION DES BOUTURES
.
 
 .

..

  • Prélever des tiges saines non ramifiées
  • Recouper avec un cutter juste au-dessous d’un noeud (la base d’une une feuille) pour garder des tiges de 10 cm en ne laissant que les 2 feuilles supérieures, sans fleurs. Si les feuilles sont grandes, en éliminer une partie.
  • sur des espèces à tiges courtes comme la bruyère, on peut arracher la pousse-bouture choisie de la branche qui la porte en enlevant un petit morceau de celle-ci (bouture à talon).
.
MISE EN POT  

 

.
 Je plonge la base des boutures dans de l’hormone d’enracinement,
 .
.
Ensuite, je garnis les doubles pots sur le pourtour seulement.
.
Je fais un trou avec une baguette avant  d’y plonger la bouture.
Les boutures sont assez espacées pour que les feuilles ne se touchent pas.
 .
En soulevant un peu le pot du milieu,
par la suite,
on pourra vérifier facilement l’avancement du racinement et l’humidité du terreau.
 .
 
 
COUVERTURE ET MISE A L’OMBRE DES BOUTURES
 
 .
Mes boutures en 2009.
J’ai planté 4 baguettes dans chaque pot
pour soutenir un sac plastique transparent
 qui permettra d’obtenir l’hygrométrie nécessaire
à la réussite du bouturage
 et j’ai rangé le tout au pied de la cabane jardin,
côté nord, toujours à l’ombre, donc.
.
 
SURVEILLANCE DES BOUTURES
 .
  • Il faut veiller à ce que la terre ne se dessèche pas, en arrosant avec parcimonie à l’intérieur du petit pot,
  • mais aérer de temps en temps afin d’éviter une forte condensation sous le plastique, la pourriture est l’ennemi n° 1 des boutures,
  • Il faut jeter les boutures qui sèchent ou ramollissent,
  • Il faut éliminer toutes les fleurs qui pourraient se former, ça fatigue la plante qui est censée faire uniquement des racines pour l’instant.
 .
Et on attend un bon mois, avec espoir
pour enlever le plastique
.
Ces pots passent l’hiver en serre chez moi.
La transplantation  des boutures en pots individuels se fera en mars ou avril.
.
Publicités

Publié 17 août 2009 par Leodamgan dans Multiplication : bouturage, marcottage, division

Tag(s) associé(s) : ,

20 réponses à “Boutures en août

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. bonsoir mes amis !!!!!cette passion est bonheur,,,,,, le pelargonium joli sont les couleurs !comme les pensées !!!!!!!!!j’admire !!!!!!!!! j’ai trouvé le nom de mon arbuste blanc !!!un seringa bises mes amis !!!!!!!!!!!!Anne MARY

    J'aime

  2. c’est toujours un grand plaisir que de venir te lire :)ahhh si seulement le net en odorama existait :))))merci d’aérer ainsi les citadins !bisouilles

    J'aime

  3. Impossible d’ouvrir les images!.Comme d’habitude, je ne me casse pas la tête. Je bouture n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment. J’ai tout de même des lavandes tout du long de ma maison et un massif de santolines. J’ai évidemment des forsithias et des troënes. J’ai aussi une rangée d’escallonias et des lavatères vivaces et des nitidas qui commencent à me faire une jolie haie au bord de ma terrasse. J’ai même bouturé deux sureaux car je n’arrivais pas à en trouver, et des cotonéasters et des photinias(mais ils ne grandissent pas vite) Je bouture aussi les plantes que je "vole" dans les parcs.

    J'aime

  4. Toutes mes images ont disparu!Je vais les rajouter ce soir.Décidément, faire et refaire, c’est ma spécialité!

    J'aime

  5. Ben, sur Windows XP avec Internet Explorer les images ont disparu et sur Vista avec Firefox les images sont restées ! :))va comprendre ! 😉

    J'aime

  6. Je n’utilise plus que firefox, trop de pb avec explorer

    J'aime

  7. je les ai toutes les images de ton billet, je suis sous firefox…pas de problème !moi aussi j’ai eu trop de pbs avec explorer, j’ai plein d’images qui sont parties de mes vieux billets…

    J'aime

  8. d’ailleurs c’est toi qui m’avais dit d’utiliser firefox, tu te souviens?le bassin avance avec ces chaleurs?bises à tous les deux

    J'aime

  9. j’organise une foire aux boutures pour le 21 mars…

    J'aime

  10. oh mince, je ne vois pas les images ?! et je suis sous firefox !Quel est donc ce maléfice … ?bon je vais être obligé de faire travailler mon imagination c’est ça?gnnnn! ah je commence a percevoir une fleur, gnnnnnnnn! oohhhh une autre!je ne vais pas trop forcer sinon je vais me claquer une veine …viiite, il faut absolument résoudre ce problème.

    J'aime

  11. Roger, Catherine, Jipi, Cata’s : le problème des images volatilisées est résolu (j’espère…)J’ai remis des images à partir de mon PC selon ma méthode habituelle.Le problème venait de ce que j’ai remanié et fusionné plusieurs vieux billets (photos comprises) de manière à avoir une synthèse à jour pour mes travaux de 2009, ensuite j’ai supprimé les vieux billets.Malheureusement j’ai oublié que ces vieux billets avaient été faits avec la vieille version de Live Spaces et que la gestion du stockage des photos de blogs n’est plus la même maintenant..Bref, ces photos récupérées sur les vieux billets ont tenu à peu près 12H (je les voyais encore ce matin)Et ce midi, fini…

    J'aime

  12. p’tin de clébar …..sont cons ou quoi ? ..vouiiiiiiiiii ……ils le sont ………mdr !!!!!!!!!!!! @:))))))))))))

    J'aime

  13. t’in ,j’vais aller voir la foire aux boutures …….hé…hé…hé…………………….——> !!

    J'aime

  14. bon courage pour ton travail les boutures c’est fragile.biz!

    J'aime

  15. Je vais copier-coller ça pourra me servir, enfin pour le moment la chaleur est telle que je reste à l’ombre et avec le ventilateur…sous les toits ça chauffe et je fond :-))En tout cas les explications sont claires j’ai tout compris :-)..Bises à vous deux

    J'aime

  16. Mille fois merci pour toutes ces explications que même moi j’arrive à comprendre!!!!!!je vais juste attendre que nous ayons fini de nous liquéfier sous la chaleur de Touraine pour me mettre à l’ouvrage.Bises à vous deux.(dis donc,vous auriez pu me dire que vous veniez à Chaumont,j’aurais bien eu un verre d’eau fraîche à vous offrir!!!!)

    J'aime

  17. La convolvulus cneorum est très plaisante à photographier. Je rate presque toujours les bruyères.

    J'aime

  18. Pingback: Que faire août 2013 en mon jardin. | Au jardin de Mo et Marc

  19. Pingback: Petits travaux d’été | Au jardin de Mo et Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :