Réfection du bassin et de la terrasse (3e épisode) : on ne plaisante pas avec les niveaux   17 comments

 .
Nous voulions nous faire plaisir
.
 ..
.
en présentant les planches sur les cadres partiellement fixés
pour se faire  une idée
(partielle)
du résultat final
et avons tout laissé en l’état pour la nuit.
C’était le 10 août.
 .
 
.
 Il a plu un peu dans la nuit,
suffisamment pour qu’on se rende compte
que l’eau coulait sur les planches de la terrasse
vers la maison
au lieu d’aller vers la pelouse.
De quoi se faire inonder par orage violent
.
Nous avions négligé quelques écarts de niveau
qui nous semblaient insignifiants.
Fallait pas.
.
 .
.
Nous avons tout démonté,
y compris les planches de la terrasse
 afin de modifier la pente
dans le sens qui nous convenait.
.
 .
Faire, cela n’est rien,
mais
 faire, défaire et refaire…
Cela nous a pris 2 jours.
.
 
 
.
Le support des planches est constitué
de cadres en chevrons
assemblés par des équerres.
.
 .
Ces cadres sont reliés entre eux par des boulons
 de 1cm de diamètre et 14 cm de long,
ce qui représente la largeur exacte de 2 chevrons,
autrement dit, il n’y a pas la place de serrer l’écrou sur la vis.
Il a fallu creuser partiellement les chevrons avec un foret de diamètre 24
pour loger la tête de la vis.
(les acrros de bricolage comprendront).
.
 
Pourquoi ne pas avoir pris des boulons de 16 cm au lieu de 14?
On n’en a pas trouvé assez en magasin.
Par ailleurs ils coûtent un euro de plus chacun.
.
 
Il était prévu au départ que tous ces cadres soient dans un même plan horizontal
pour constituer une plate-forme
couvrant aussi bien la terrasse que le tour du bassin.
.
 
Les supports de ces cadres sont divers selon la nature du terrain.
.
 
.
.
Il y a des
porte piquets de 74 cm
qu’on enfonce dans le sol,
.
 
 
.
ensuite, on solidarise les piquets et les cadres avec des boulons
ou des gros tire-fonds.
Ils sont utilisés aux points critiques
surtout pour les angles et les côtés du futur bassin.
.
 .
 
 
.
Il y a des
vérins
disposés pour empêcher les chevrons de fléchir.
.
 .
 
 
.
 Il a aussi de  simples
cales en pierres plates
par endroits,
destinées à être noyés dans du béton.
.
 
 
Lorsque nous avons recommencé la mise à niveau,
les vérins ne posaient aucun problème
et et cales en pierres plates n’étaient pas encore bétonnées,
ouf…
.
 
Mais les piquets n’avaient plus la bonne hauteur.
Il a fallu carrément déplanter certains porte-piquets
(74 cm!)
ou démonter et remonter autrement les autres piquets.
.
 
 
 
 
.
On a présenté ensuite à nouveau  
les planches sur les cadres
afin de vérifier les niveaux dans tous les sens.
.
Lors du repositionnement,
nous avons renoncé à la plate-forme dans un plan unique
(solution décidément ingérable),
.
et créé des
dénivelés
qui, somme toute, sont plus agréables à l’oeil.
.
 
 

 

.

A la récréation,
nous avons fabriqué une caisse  sans fond en planches et lambourdes
aux côtés doublés intérieurement de butyle
pour y mettre des plantes.
 .
Il est prévu à côté un caillebotis
(sur la photo, ce ne sont que des palettes ordinaires)
pour  supporter un gros cache-pots en zinc noir.
 .
 
 
.
Enfin,nous avons ôté les planches
afin de terminer les fixations, bétonnages et surtout bitumage
pour protéger les bois de l’humidité.
.
 
Les arbres vivants ont besoin d’eau
mais quand ils sont morts,
il ne en faut surtout pas.
Etonnant, non?
.
 
 

 

Publicités

Publié 15 août 2009 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , ,

17 réponses à “Réfection du bassin et de la terrasse (3e épisode) : on ne plaisante pas avec les niveaux

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Wow super intéressant et avec plein de détails ça aide beaucoup ça, l’endroit est fort joli pour le mettre aussi. bisousxxx

  2. 1 € de plus, c’est pas donné mais rien n’est assez cher pour mes carpes koï ! :)))Bises aux valeureux travailleurs, Minou

  3. Quel boulot !!!!!!! il y a dans mon village quelqu’un qui a créé un jardin magnifique …… il a encore travaillé depuis l’année dernière… encore des bassins …encore des plantes… encore des carpes…(monstrueuses !!!!) demande à Fanfan… il fait ça tout seul…pfffff !!!!! j’en reste toute ébaubie …..et à vous deux…. je dis bravo!smouicks du zozio.

  4. moi aussi je suis impressionnée par le travail que vous avez fournis c’est incroyable.J’espère qu’au final ça sera comme vous le souhaiter.biz!

  5. Bonjour, je vois que cela travaille d’arrache pieds, bravo, surtout qu’il fait sacrément chaud, je suis admiratif, effectivement les photos sont un plus……

  6. Après "Plus belle la vie", "Plus beau le bassin" ! Pour rien au monde nous ne raterions notre feuilleton réalisé et interprété par les merveilleux Mo & Marc ! :)))

  7. Ma grand-mère disait: "Faire et défaire c’est toujours travailler".N’avez vous pas peur que les planches glissent une fois mouillées? Je suis tombée une fois à la renverse sur un ponton et me suis fait très mal.

  8. mais dis moi cela réduit considérablement le jardin ? non ?

  9. Minou, il faut que je fasse mon outing : mes carpes ne sont pas koï, ce sont des carpes grises locales. Tu me pardonnes?Francine, merci pour les compliments,Le zozio , il était comment le bassin de ton copain pour avoir des carpes monstrueuses?Kavylia, nous espérons aussi obtenir ce que nous souhaitons et touchons du bois,Patrick, si tu veux, je t’explique pour les photos?Merci le Nandou (oui, je sais que c’est toi)! Oui, Mamy, toutes les planches sont glissantes une fois mouillées. Les notres sont finement rainurées, mais c’est sûr que si on glisse dans le sens de la rainure, ouille!Janick, le nouveau bassin a à peu près la même surface que l’ancien. Il y a effectivement un tour en planches qui est nouveau et réduit un peu notre "pelouse" (mieux vaut mettre des guillemets…), mais ce qu’on voit sur les photos représente environ 1/4 de la surface du jardin, donc ça va encore.Bises à tousMo

  10. A part cela, c’est une drôlement bonne idée cette réalisation "japonaise". Ce sera simple et beau.

  11. Après tant d’efforts… Le résultat va être superbeet les petits poissons zen…Bises

  12. il est plus simple de faire du carré que du rond …lol !!!!!!!!!!!!!bravo,en tout cas ,j’ai hâte de voir le final …bises @:))))))

  13. Vraiment trop forts !!!BRAVO !

  14. Quél boulot ! et heureusement que c’était du bois. Imaginez un peu que vous ayez tout fait en structure béton et qu’il ait fallu démonter l’ensemble.Bravo en tout cas. Pour le bassin lui même, c’est une poche en PVC j’imagine, pas un bassin en béton enduit ?

  15. Réponse technique à Sergesabreliner69 : oui le fond du bassin sera en butyl/PVC, cette sorte de film épais caoutchouteux. Dessous on mettra de la moquette peut-être ou du film géotextile. La moquette empêche bien la sortie des bambous.

  16. Pour un peu c’était le salon qui était transformé en bassin ! en tout cas je suis en admiration devant tant d’ardeur et de patience ! bisous

  17. eh ben quel courage vous deux!!!!!!! gros bisous!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s