Diviser les iris   17 comments

 .
qui règnent sur le jardin.
 .
.
C’est intéressant en mai,
 .
.
mais beaucoup moins le reste de l’année.
Surtout quand ils se développent anarchiquement.
.
Après l’opération, nous avons :
 ..
Diviser les iris
.
A gauche, le feuillage coupé à jeter,
au centre, les vieux rhizomes à jeter aussi
et à droite, les plants, bien raccourcis du feuillage et des rhizomes,
que j’ai repiqués
 .
.
au même endroit pour commencer
 .
 
.
 et ailleurs aussi
parce qu’il m’en restait
(évidemment).
.
 
.
J’avais des iris aussi ailleurs :
beaucoup d’iris avec un peu d’anémones du Japon au début,
 .
et maintenant, c’est le contraire.
.
.
J’ai sauvé de l’extinction totale
les iris survivants
en les repiquant dans une petite rocaille,
 .
 
 .
les anémones du Japon
ayant manifestement gagné la bataille.

.

Publicités

Publié 27 juillet 2009 par Leodamgan dans Multiplication : bouturage, marcottage, division

Tag(s) associé(s) : , ,

17 réponses à “Diviser les iris

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. coucou Mo,ton billet est instrutif….pour les iris, je ne savais pas tout ça, mais les ayant seulement planté ce printemps, ils avaient à peine fleuri et je n’y touche pas jusqu’au printemps prochain….pour les iris du bassin, je ne sais pas du tout comment faire, car Patrice me dit de laisser faire la nature…..hic !!!!mes anémones du Japon sont loin d’avoir cette ampleur, mais nous pensons les transplanter en automnebonne journée et surtout bonne continuation dans ce beau jardin….BISOU

  2. Bon Jour ! c’est joli ici ….moi je n’ai pas vraiment d’endroit où planter des fleurs: j’ai planté des tournesolsmais les petits écureils que j’ai nourri en même temps, on tout dévoré…ce sera pour l,an prochain…Malina x

  3. Bon je ne parlerai pas de mes plantations 🙂 la terrasse a trop chaud et pratiquement tout a grillé. Je crois qu’il faut que je revisece que je peux mettre … vraiment pas très douée avec les plantes la fanfan… Chez toi les anémones du Japon s’épanouissent, après la bataille c’est parfait.(ps. non je ne retiendrai pas tout, quelques bribes, mais l’essentiel est de se faire plaisir 😉 ) n’est-ce-pas !Un petit bouquet de penséesBises

  4. le jour ou je serai président !! je sais ou venir pour prendre quelques cours ..diviser pour mieux régnier !! olééééééééééébises @:)

  5. en vieillissants les iris de couleurs jaunes ou oranger reviennent à leur couleur d’origine, (un air de Souchon) le bleu, comme les tulipes variées redeviennent d’un jaune ou rouge très ordinaire il me semble,nadi_

  6. elles sont belles les anémones, quand aux iris, je ne saivais, je n’y touchais jamais, je les laissais se débrouiller tout seuls. alors dès que mes tranchées seront recouvertes, je vais faire au mieux et tenter comme toi des les alléger et supprimer les vieux rhizomes. merci, bye

  7. Mes anémones sont malingres. J’en ai pourtant transplanté ailleurs avec du compost au pied. Je pense que cela vient du terrain. Pour les iris, j’en ai une grande quantité de toutes les couleurs et eux se plaisent ici. J’en divise un peu tous les ans, car je trouve qu’ils ne fleurissent pas bien la première année, aussi je fais un tour de rôle

  8. les iris sont aussi beaux que les orchidées, j’ai un fossé qui en est garni et lorsqu’il est fleuri , c’est une merveille. Nous sommes dans une ancienne petite trés petite fermette et nous essayons d’y conserver la végétation qui s’y trouvait naturellement …. les iris en font partie….

  9. alors la guerre est finie ! les anémones d’un côté les iris de l’autre ! plus de chicanes ! bisous

  10. banzaï ! vive l’empereur !

  11. Coriaces petites orchidées ! Braves combattantes …

  12. J’aime beaucoup l’Iris, un jour en promenade le long de la Lys, j’ai vu un iris sauvage…. enfin je crois… car que faisait-elle là ??Au fait… une iris ou un iris ??BISES A VOUS DEUX. Jo

  13. bonjour, pour moi les Iris riment avec grands parents car leur jardin en foisonnaient avec une multitude de plantes vivaces. Merci de me faire révé, amicalement Patrick.

  14. Merci pour la visite …J’ai habité le Roc St André avec ma petite famille pendant 10 ans, mon mari était cadre dans une grande société et il avait des représentants dans tout le morbihan, nous allions souvent à Etel et nous passions nos vces à St Philibert…. que des bons souvenirsla vagabonde qui visite les blogs qui mènent sur les chemins de la nature

  15. meme procédé pour certaines variérés d’orchidées!!!!!! j’ai essayé une fois d’en planter mais ca n’a rien donné, pas de fleurs!!!!! on m’a dit que le climat est trop chaud??,bonne soirée, bisous!,,

  16. le tour de France (cycliste) pour moi c’est plus que du plaisir c’est une histoire de famille! tant pis si les médias font du showbiz autour. les coureurs(et leur famille) savent leur long cheminement pour arriver à faire de la compétition, le premier vélo acheté en travaillant au lieu de partir en vacances,les entraînements en solitaire par tous les temps, avec pour tout soigneur une maman qui les attend avec une soupe chaude et une couverture, les premiers succès, 3 lignes dans le journal local que l’on conserve comme une relique, le courage qui forge le caractère car les épreuves ne font que commencer… ce sont mes frères,l’un surtout encore dans "la course"comme entraîneur. mes enfants n’ont pas suivi,trop de contraintes, pour cela il y faut "le feu sacré",comme les patineurs, les skieurs, les danseurs…bisesss, nadi_

  17. Les milliers d’Iris du Parc de Sceaux ont complètement foiré. Ils avaient dû prendre froid.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s