Archives de mars 2009

Semis en terrines   13 comments

Ca ne se mange pas,
ce sont des semis de fleurs.
 
Il importe de ne pas lésiner sur la
 qualité du terreau
utilisé.
 
 
Comment vais-je arriver à gérer tout ça?
Avec les graines récupérées, les graines achetées et les graines cadeaux,
il y a surplus manifeste.
 

 

Les très grosses graines
comme celles du ricin
sont un vrai bonheur,
je les enfonce par trois dans la terre de petits pots.
Facile!
 
Il est beaucoup moins amusant d’ouvrir un paquet
pour apercevoir
quelques traces de poussière
qui sont censées être des graines.
Eviter de pousser un soupir de découragement à ce moment là
(quoique… cela peut évacuer le problème).
 
Il y a des graines amusantes aussi,
comme ces graines récupérées sur des cardons
et qui ne demandent qu’à s’envoler.
Les recouvrir de terreau avant de leur tourner le dos.
On ne sait jamais.
 
 
Tant bien que mal,
tout est semé en terrines au fond percé de trous
ce qui permet en les plongeant dans une bassine d’eau,
d’humidifier le terreau
sans déranger les graines.
  
Les terrines, une fois égouttées,
 sont rangées dans le chassis qui est vide en ce moment.
Lorsqu’il est fermé,
il y règne une température de 12 ou 13° quand il n’y a pas de soleil.
Il faudra mieux faire
pour que les graines lèvent.
 
————————-
CE QUE J’AI SEME :
————————
 
 
    Amarantes tricolores.
   
Basilic pourpre.                               Belles de nuit.                               Cardons. 
 
 
Chardons.                          Cléomes.
  
                Inule.                                     Ipomées. 
  
 Lychnis.                          Mauves blanches.                         Mina lobata. 
 
Mufliers.                         Némésia.
  
Ricin.                        Roses trémières.                             Sorgho.
 
Et où vais-je mettre tout ça
(si ça lève)?
Chaque chose en son temps. 

 

Publié 28 mars 2009 par Leodamgan dans Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , ,

Goélands très énervés sur la ria d’Etel   13 comments

 .
 C’était à cause du printemps?
 
.
Les goélands étaient un peu comme « Les oiseaux » d’Hitchcock,
 .
on en voyait un seul d’abord,
puis tout une escadrille au dessus de la ria d’Etel.
.
Goelands enerves (1)
 .
A quoi jouaient-ils
 .
Goelands enerves (3)
.
en se pourchassant,
.
Goelands enerves (2)
 .
se bousculant,
 .
se croisant sans arrêt?
 .
 
Goelands enerves (4) 
.
C’est qu’il mordrait, celui-là…
.
 
Goelands enerves (5)
 .
Et pas content, en plus.
 .
Ce n’était  pas non plus calme non plus sur l’eau.
 .
 
 
 Comme vous le voyez.
.
 
Seuls quelques individus plus zen
(ou plus âgés?)
 .
Goelands enerves (6)
.
contemplaient ces débordements,
du haut de leurs perchoirs.
.

Publié 25 mars 2009 par Leodamgan dans Etel

Tag(s) associé(s) : , ,

Quand les mers décident d’être bleues en Bretagne,   15 comments

 
 
Elles ne font pas semblant.
 
J’ai hésité au début
 
 
à publier les photos de la plage sur laquelle nous allons,
tant les couleurs sont excessives.
 
 
On s’y habituait très bien là-bas au bout d’un moment,
 
 
mais le résultat sorti de l’appareil photo,
vu dans la grisaille de l’Ile-de-France
est à la limite de l’incroyable.
Tant pis, continuons.
 
 
Sur cette vue, on peut remarquer
(avec de bons yeux)
une petite échancrure bleue marine tout à fait dans le fond
avec , en face, un banc de sable dans l’eau.
 
 
C’est la "Barre d’Etel" :  
un banc de sable près de l’embouchure de la rivière Etel
 qui se déplace et constitue un danger pour la navigation,
car il est caché sous l’eau le plus souvent.
 
C’est la première fois qu’on la voyait aussi émergée.
 
 
Il faut dire que c’était une période de mortes-eaux :
 presque pas de marées et pratiquement pas de vagues
 
 
Cette plateforme d’observation située entre la côte et la barre
est habituellement
assez mélodramatiquement battue par les vagues.
 
 
A l’embouchure de la riviére Etel (ou ria),
 
 
se trouve la station de surveillance de la barre
qui signale par sémaphore si la navigation est autorisée ou non.
Aucun problème en ce moment.
 
 

On voit la ville d’Etel au fond.
 
C’est censé être un bon coin pour la pêche au bar.
Personnellement, nous n’avons jamais rien attrapé,
mais un pêcheur nous a aimablement fourni des conseils.
 
Pour vous dire à quel point la mer était calme,
 
 seul un petit rouleau
subsistait en mer
sur un côté caché de la barre,
 
car sur le rivage :
 
  
 
 pas plus que ça!
 
 

Publié 24 mars 2009 par Leodamgan dans Etel

Tag(s) associé(s) : , ,

Taille des rosiers en mars   6 comments

 .

J’aime bien faire ça.

 .
Mais je ne taille pas forcément très court.
.chutes de taille1
 
.
J’enlève
les brindilles trop chétives
 .
 chutes de taille2
.
et le bois âgé,
ça c’est systématique,
 .
 
engrais  rosiers1
.
et je mets de l’engrais après la taille,
.
 engrais rosiers2
.
cette quantité par rosier
en griffant le sol après pour mélanger l’engrais à la terre.
 ..
pour ce qui  est de la taille des rosiers suivant les variétés,
j’avais déjà expliqué l’an dernier à quels moment j’intervenais sur les rosiers
suivant leur type :
.
https://leodamgan.wordpress.com/2008/03/03/la-taille-des-rosiers-nest-pas-forcement-un-massacre/
 ..

Je reviens un peu ici sur la taille de mars que j’ai faite aujourd’hui,

en précisant certains détails.

 .
 
  taille rosier 14 juillet
.
rosier 14 juillet2
.
La taille du rosier 14 juillet (peu remontant)
 est peu sévère (à 4 ou 5 bourgeons par tige).
 .
Parce que son bois vieillit vite et ne redonne pas de fleurs,
 je ne garde que les jeunes tiges
apparues l’année précédente.
 .
Ce n’était pas un très bon achat, mais je n’ai pas envie de le jeter.
.
 taille rosiers colette
 
.
rosier colette
.
Les rosiers Colette
 dont j’avais arqué les longues tiges est peu taillé :
ce sont les ramifications secondaires
 portées par ces longues tiges
qui sont taillées à 2 bourgeons.
Il est peu remontant également et c’est dommage
 car il est joli en fleurs avec ses branches souples
 et il  est délicatement parfumé.
.
 
 taille rosier the fairy
.
rosier the fairy1
.
Je taille aussi court que je l’ose  les rosier  The Fairy
.
après avoir enlevé le bois mort ou trop chétif,
je raccourcis chaque branche conservée à 2 bourgeons.
.
 Taille rosier jaune
.
rosier jaune3
.
Sur le très vieux rosier jaune, je taille chaque jeune branche à 2 bourgeons.
 Je n’ose pas tailler dans le vieux bois (sauf si j’enlève complètement la branche)
car je ne suis pas sûre du tout qu’il reste des bourgeons latents.
 .
 Taille Rosier Smarty
 .
rosier smarty
.
J’ai fini par arriver à avoir une forme en gobelet pour ce rosier smarty.

.
Taille rosiers Fleurette (2)
.Rosiers fleurette1
.
J’ai laissé assez longues aussi les tiges des rosiers Fleurette blanc et rose.
Ils sont taillés en permanence toute l’année pour avoir une floraison continue,
donc il ne restait pas grand-chose à faire en Mars
hormis du nettoyage de brindilles et de vieux bois.
.
Pour le reste de l’année, j’ai expliqué la taille des rosiers à fleurs simples ici :
.
https://leodamgan.wordpress.com/2007/08/28/la-taille-permanente-des-rosiers-a-fleurs-simples/
 .

Semis des tomates à la maison   16 comments

.
Parce qu’il faut 20° pour que les graines germent
.
et que notre serre est
seulement maintenue hors gel.
.
Je récupère mes graines d’année en année
sur les tomates de notre potager
ou sur des tomates achetées
(par curiosité),
.
Et même, j’achète des graines parfois.
.
.
Ceci  me donne plus de variétés que je ne peut en semer au potager.
Soit 22 variétés cette année si j’ai bien compté (les petits pots plus les sachets).
.
.
Compte tenu de la température ambiante cette année,
je vais les faire lever
dans la maison.
.
J’utilise habituellement
des petites serres chauffantes.
.
Je vais pouvoir faire
 11 variétés différentes
avec les terrines que je vais mettre dedans.
Les terrines longues pouvant abriter 2 variétés.
.
Il a fallu faire des choix,
.
.
voici les sélectionnées.
.
.
Classiquement, je sème clair ces grosses graines,
.
.
J’imbibe d’eau la terre des terrines
en les plongeant dans une bassine d’eau
pour ne pas déranger les graines en surface.
.
.
et les range dans les serres chauffantes
après les avoir bien égouttées.
.
.
Ensuite, je les branche dans la maison
et je croise les doigts une bonne semaine.
.
Semis des tomates à la maison
 .
Non, ce n’est pas déjà la récolte,
ce sont quelques tomates ramassées en septembre dernier.
.
Cela avait bien marché,
on peut dire.
.

Publié 7 mars 2009 par Leodamgan dans Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :