Archives de 9 juillet 2008

Nettoyage de la campanule Portenschlagiana   5 comments

.
Cette campanule au nom à coucher dehors,
 .
Campanule Portenschlagiana
.
 vivace, persistante et (très) tapissante
je l’ai acquise il y a pas mal d’années
(une petite plante de rien du tout)
et mise dans la rocaille
sans soupçonner alors
sa personnalité résolument expansionniste.
 .
 
Campanule des murailles
.
 Elle est loin d’avoir la sagesse
de la campanule des murailles ci-dessus
(qui pousse plus lentement mais ne nécessite aucun entretien).
.
 
 Escalier en juin
.

Celle-ci meuble bien, il est vrai,

 la rocaille en mai et juin
 .
 Campanules fânées
.
mais devient très laide dès juillet
avec ses longues tiges florales qui sèchent.
 .
La seule solution que j’ai trouvée est de les arracher.
Je les casse par poignées d’un mouvement latéral,
elles viennent très facilement
sans que les plantes se déracinent.
 .
J’en retire  deux brouettes,
tout de même.
.
Escalier en juillet
 .
Il reste des rosettes qui conserveront une taille raisonnable
jusqu’en mai de l’an prochain
et cela permet en outre de revoir la rocaille
 .
puisque rocaille il y a.
 .
 
%d blogueurs aiment cette page :